EBOLA-Beni : les miliciens UPLC sensibilisent la population de KALUNGUTA à éviter la résistance contre la riposte

Un groupe maï- maï dénommé Union des patriotes pour la libération du Congo, UPLC, jadis très actif dans les agglomérations situées le long de l’axe routier Beni-Butembo est désormais engagé dans la sensibilisation contre la maladie à virus Ebola. Chapeauté par un certain Jean-Marie MOISE LISO, ce  groupe  armé dont la plus part des miliciens ont déjà quitté la brousse, a pris part à un dialogue social organisé par l’armée loyaliste le mercredi 04 Septembre à MAHOHE, contrée de la localité de MATABA située à quelques kilomètre de la ville de Beni au Nord-kivu.

Ce dialogue social auquel étaient conviées différentes couches de la population de la zone de santé de  KALUNGUTA était animé par le mouvement de ces ex-combattants UPLC dont le coordonateur s’appelle Jean-Marie LISO Moise.  Objectif, limiter la résistance populaire contre les équipes de la riposte contre EBOLA dans cette partie de la zone de santé de KALUNGUTA. Jadis objet de cette résistance dans cette contrée, ces ex-miliciens se disent déterminés à accompagner les équipes de la riposte pour briser cette résistance. Devant plus de 300 participants à ce dialogue social, le coordonateur de ce mouvement a démontré que la maladie en virus Ebola est très dangereuse. Elle tue à grande  échelle si on ne respecte pas les conseils du personnel soignant. Les participants ont, à l’issu de cette activité, réaffirme leur engagement à collaborer avec  les équipes de la riposte contre cette épidémie. Ces ex-combattants sont encore présents dans cette contrée. Leur présence sur place est officielle, fait savoir une source. Ils seraient en contact régulier avec l’armée dans un processus de pacification.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*