Beni : l’un des grands chefs ADF tué par les FARDC à KAVASEWA

Il s’appelle ABDOUL RAHMAN,  le chef militaire de la rébellion ADF neutralisé le matin du mercredi 18 septembre 2019 à KAVESEWA dans la chefferie de Bashu au sud-est du territoire de Beni. C’était au cours d’une attaque ADF contre la position militaire des FARDC (Forces armées de la République démocratique du Congo) à Kavasewa.

Un autre combattant, SWAIBU MOUSSA  a été grièvement blessé par balles à la cuisse droite et au ventre.

« Nous avons été attaqués. Nous avons fui. Ils nous ont poursuivis. Et pourtant nous sommes venus nous battre… Ma jambe fait mal. Veuillez m’aider », sanglotait le malheureux.

Deux armes du type AK47 ont été récupérées, rapporte l’armée.

Selon le capturé, l’attaque planifié  depuis Karuhamba était commandée par un certain AKIDA avec15 hommes sous son commandement.

Un habitant a été retrouvé devant sa maison, seul dans le village. Il salue la promptitude qui a caractérisé les éléments FARDC pour déjouer l’attaque de l’ennemi.

« Les biens de la population n’ont cette fois ci pas été pillés.les villageois ont fui d’eux-mêmes. Les rebelles ne sont pas entrés dans des maisons. Le village est tellement désert. Tout le monde a fui vers les montagnes », a-t-il lancé.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*