Beni-territoire : les CRS exclus injustement de la gratuité de l’enseignement de base, selon Madame NEPANEPA

Les centres de rattrapage  scolaire CRS implantés en territoire de BENI « sont injustement exclus de la gratuité de l’enseignement de base » décrétée par le président de la République. La dénonciation à été faite  mardi 22 octobre 2019 par madame NEPANEPA Marie-Doxie, chef de service des affaires sociales en territoire de Beni et responsable de ces structures d’encadrement d’enfants. Ces écoles, pourtant agrées par l’Etat ne bénéficient d’aucune assistance de la part du gouvernement alors qu’elles encadrent bon nombre d’enfants qualifiés de vulnérables.

Et comme si cela ne suffisait pas, « le programme de la gratuité de l’éducation de base qui viendrait assouplir la situation ne se soucie point des encadreurs au sein de ces centres de rattrapage scolaire », regrette Madame NEPANEPA Marie Doxie.

Elle demande à cet effet, aux autorités compétentes ainsi  qu’aux élus tant provinciaux que nationaux de s’y investir afin de remettre dans ses droits ces structures scolaires qui œuvrent aussi dans le cadre de prévention et protection des enfants.

Notons que ces centres de rattrapage scolaire sont au nombre de 5 en commune d’OICHA et plus de 80 en territoire de Beni.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*