EBOLA : lancement du vaccin Johnson & Johnson à Goma

L’administration du vaccin Johnson & Johnson aux adultes et des enfants de 1 an ou plus a été lancée ce jeudi 14 novembre 2019 à Goma dans les aires de santé de Majengo et à Kahemba. C’est le coordonnateur de la riposte et d’autres partenaires du ministère de la santé qui donnent ce vaccin. Les bénéficiaires ont salué ces activités vaccinales  ne voient aucun inconvénient après avoir s’être vaccinés.

Environ 22.000 doses du vaccin Johnson & Johnson sont disponibles au Nord-Kivu pour contribuer à la prévention contre la maladie à virus Ebola.

Face à la presse de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu mardi 12 novembre dernier, le coordonnateur général de riposte contre la maladie à virus Ebola, docteur Steve Ahuka, accompagné des experts du laboratoire de l’Institut National des Recherches Biomédicales (INRB) et de l’Organisation Non Gouvernementale Médecins Sans Frontières (MSF), a expliqué que par rapport à d’autres vaccins, J & J a très peu d’effets secondaires, si ce n’est quelques maux de tête et une petite fièvre.  

« Tout vaccin a des effets secondaires, mais J&J en a très peu. La personne peut avoir une petite fièvre, de la diarrhée, de la migraine, mais il y a un programme de suivi qui est prévu, et nous assurons la population que toutes les mesures sont prises », a expliqué le docteur Hugo Kavunga, chercheur au laboratoire INRB de Jean-Jacques Muyembe.

Ce vaccin sera administré en deux doses en l’espace de 56 jours pour les personnes adultes et enfants d’un an et plus. Les femmes enceintes et haletantes en bénéficieront aussi.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*