Goma : la société civile décrète une journée ville morte ce vendredi « pour rendre hommage aux victimes de Beni »

La société civile de la ville de Goma décrète une journée ville morte ce vendredi 29 novembre 2019. C’est en hommage aux victimes des massacres de Beni. Cette journée vise à rendre hommage aux victimes de Beni et compatir avec la population se trouvant dans cette partie de la province du Nord-Kivu. Toujours selon cette structure citoyenne, c’est aussi une journée de médiation, de méditation et de recueillement en attachement aux souffrances de victimes de Beni et soutenir la population.

Par ailleurs, il est prévu le dépôt des gerbes de fleurs  et des bougies allumées au rond-point du cercle sportif, situé non loin de la 43ième région militaire afin d’honorer tous les civiles lâchement abattus en ville et territoire de Beni.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*