Beni : la déception de la société civile au lendemain du renouvellement du mandat de la MONUSCO

En territoire de Beni, les forces vives ont exprimé leur déception au lendemain du renouvellement du mandat de la MONUSCO. La société civile, par le biais de son Premier rapporter, se dit étonné par cette résolution du conseil de sécurité, une résolution adoptée en dépit des soulèvements populaires contre cette mission onusienne. LEWIS KAMBALE SALIBOKO, très déçu, veut voir cette MONUSCO, cette fois- ci, se mettre au travail pour la pacification de la RDC afin de reconquérir la confiance de la population.

Même sentiment de déception en ville de Beni. Selon Kizito Bin Hangi, président de la société civile,  le conseil de sécurité des Nations unies viennent de cracher sur les revendications de la population de Beni.

Ce nouveau mandat ne pas de nature à apaiser la tension vécue actuellement à Beni, déclare Kizito Bin Hangi.

Pour ce faire, la coordination de la société civile de BENI envisage une série d’actions de grandes envergures pour, dit-elle, pousser le gouvernement congolais à éradiquer les massacres des civils dans la région de BENI. Ces actions iront du 19 décembre 2019 au 06 Janvier 2020. Ces mesures ont été prises dans la réunion élargie à toutes les forces vives de Beni, réunion tenue jeudi dernier au bureau de la coordination urbaine de la société civile.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*