Beni territoire : Reprise des activités scolaires dans la sous division de l’EPST Oicha après deux mois d’arrêt.

Les activités scolaires ont repris ce lundi 6 janvier 2020 dans plusieurs écoles de la sous-division d’Oicha après environ deux mois de paralysie due à l’insécurité. Bien que timide, les cours ont véritablement été dispensées, surtout dans les écoles situées dans les zones habitées par la population. C’était sur l’appel de l’autorité territoriale et du syndicat des enseignants du Congo, SYECO territoire de Beni.

Dans cette école, l’institut Kikoko, situé au centre de la commune d’Oicha, les cours sont dispensés dans toutes les classes. Il en était de même à l’institut MABALAKO fonctionnant dans la même concession. Mais le préfet de cette école, MUMBERE MWATSI regrette le faible effectif des élèves présents ce lundi.

Même situation dans les écoles se trouvant au nord. Le cas de l’institut d’Oicha et l’école primaire MAYAZOLA où les peu d’élèves et écoliers qui se sont présentés ont été occupés.

Quelques élèves et écoliers étaient également visibles à l’institut BABWISI, EP MUNDUBYENA, POLOPONDO et ARETINA SAKA à l’Ouest, mais pas dans les écoles de MABASELE. 

Par contre, à KATENDERE dans le quartier PAKANZA, au sud-ouest, sur 250 élèves de l’Institut PAKANZA, seulement 16 se sont présentés. D’où cet appel adressé aux parents par SYALYAMUVANA JOSEPH, préfet des études.

Dans plusieurs autres établissements, à l’Ouest et au sud, les responsables envisagent la délocalisation de leurs écoles. Objectif, s’assurer de la sécurité des élèves et enseignants dans les endroits encore fréquentés par la population. 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*