Beni : plus de 32 civils tués par les ADF dans trois villages près d’Oicha

Plus de 32 civils tués et trois autres blessés, c’est le bilan d’un nouveau carnage de la population à MANZINGI, MEBUNDU et KAMBAKAMBA, trois villages situés entre les agglomérations de MALEKI et MAMOVE dans la localité BABILA-BAKAIKU à l’Ouest de la commune d’Oicha. Les assaillants sont des rebelles ougandais de l’ADF, selon les rescapés. Ils seraient arrivés dans ces villages aux environs de 20heures du mardi 28 janvier 2020 avant de commencer à exécuter la paisible population.

32 morts, il aura été le nombre le plus élevé des personnes tuées par les ADF depuis la reprise de tueries à Beni en novembre 2019. Ce bilan pourrait s’alourdir dans les heures qui suivent parce que, d’après le notable Charles ENDUKADI, chef de la localité BABILA-BAKAIKU, la fouille se poursuit dans la brousse et certaines contrées sont encore inaccessibles. La société civile de MAMOVE, elle, parle déjà de 34 morts dont plusieurs femmes.  Ces villages sont est un peu éloignés de positions des FARDC.  C’est ce qui a permis aux assaillants d’opérer à toute quiétude, raconte une femme rescapée grièvement blessée à la tête, puis dépêchée le matin de ce mercredi à l’hôpital général d’Oicha pour des soins. Avant son entrée dans la salle de soins intensifs, elle a difficilement fait ce témoignage.

« Ils nous ont trouvé entrain de vendre de la bière. C’est ainsi qu’ils sont commencé à nous abattre et à nous cogner à l’aide de machettes. Nombreux sont déjà morts, l’un d’eux est ma sœur, les autres sont de jeunes gens, parmi eux mon oncle paternel. Les ennemis étaient apparemment des ADF », rapporte la rescapée couverte de sang sur ses habits.  

Certains blessés se trouvent dans un état très critique, rapportent des sources sanitaires.

Depuis le matin, les soldats loyalistes ont été déployés dans cette zone pour traquer l’ennemi, assurent les autorités territoriales et la société civile.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*