ESU : « la fermeture des institutions d’enseignement supérieur et universitaire non viables est une mesure salutaire » (Prof MUHINDO MUGHANDA)

LA UNE

La fermeture des institutions d’enseignement supérieur et universitaire non viables, est une mesure salutaire pour la République Démocratique du Congo. L’association des Professeurs du Nord-Kivu soutient la démarche du Ministre congolais de l’enseignement supérieur et universitaire, Muhindo Nzangi Butondo, visant la fermeture des institutions non viables.

Dans une interview accordée à nos confrères de la radio télévision victoire Horizon, RTVH, le Professeur Muhindo Mughanda, Président de cette association, a déclaré que l’annonce du ministre de l’ESU arrive au moment indiqué. Il souhaiterait que le Ministre fasse vite pour identifier les institutions qui ne sont pas viables et qu’il puisse les fermer.

Parce que, selon le Professeur Muhindo Mughanda, en réalité, le problème général des institutions supérieures réside à ce niveau.

Lorsque les boites à diplôme pullulent, les bonnes universités sont obligées de baisser la qualité de l’enseignement pour ne pas perdre les étudiants et Lorsque la qualité de l’enseignement baisse partout y compris dans ces boites à diplôme, il se fait qu’on sacrifie toute la jeunesse a-t-il déclaré mardi 13 Juillet 2021. Toutefois, le Président de l’association des Professeurs du Nord-Kivu propose que le contrôle annoncé pour cette fin du mois, tienne compte de quatre dimensions. À savoir, juridique, infrastructurelle, sociologique et scientifique. Selon le ministre Muhindo Nzangi, les universités, instituts supérieurs et facultés non viables seront scellés à la suite des enquêtes qui seront lancées dès la semaine prochaine.

Source : RTVH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *