Etat de siège au Nord-Kivu : des redditions massives qui ne rassurent pas la société civile

actualites LA UNE

Depuis l’instauration de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, plusieurs groupes armés ne font que déposer les armes, en particulier dans la partie « petit Nord » du Nord-Kivu.   Cet acte bien accueilli par la société civile est, par ailleurs, à l’origine des craintes de ces forces vives. Ces dernières ne sont pas rassurées par les conditions de vie des miliciens qui se rendent auprès des autorités.    Depuis Goma, John Tsongo nous en parle.

Télécharger le reportage ici :  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *