Diocèse de Butembo-Beni : les fidèles de Mbau appelés à prier pour les méchants

(Dix prêtres lors de la célébration du 5ème anniversaire de l'enlèvement des prêtres à Mbau le 19 octobre 2017/ph Radio Moto Oicha)

Appel lancé à l’occasion du cinquième anniversaire de l’enlèvement des trois prêtres de la paroisse Notre Dame des pauvres de Mbau, célébré, jeudi 19 octobre 2017. Ils étaient enlevés le 19 octobre 2012 par des personnes jusqu’en présent inconnues. C’était au cours d’une messe dite à l’occasion à Mbau. Nombreux fidèles de cette paroisse y ont  pris part.

Présidé par le père Justin Nguliryo, Curé de la paroisse Saint Esprit d’Oicha, la messe s’est déroulée dans un climat habituel. Mais, c’est vers la fin, lors des allocutions des autorités que certains fidèles ont commencés à fondre les larmes en écoutant des témoignages livrés par ceux qui ont connu les trois prêtres enlevés. Dans son homélie,  le Révérend Père Justin Nguliryo a appelé les fidèles à prier pour les hommes méchants. 

Réinstallation des nouveaux prêtres à Mbau, il faudra encore patienter

Au sujet de l’arrivée des nouveaux prêtres dans cette paroisse tel qu’annoncé depuis  juin dernier par l’évêque de Butembo-Beni, le Père Curé a expliqué aux fidèles que la congrégation des Augustins de l’Assomption attend la décision du très révérend Père Benoit GRIERE, supérieur général de cette congrégation.

« Notre Supérieur Général va entamer à Rome, avec les provinciaux de la congrégation, une prière pour la paix à Mbau en particulier ; c’est au terme de celle-ci que son envoyé procédera à la réinstallation des nouveaux prêtres ici à Mbau », explique le Père Justin Nguliryo, Curé de la paroisse Saint Esprit d’Oicha.

Pendant ce temps, des fidèles chrétiens de la paroisse Notre Dame des Pauvres de Mbau acceptent, malgré eux, ce report intervenu dans le programme de l’arrivée des nouveaux prêtres. Nombreux d’entre eux pensaient que leur réinstallation interviendrait ce jeudi 19 octobre. Toutefois, ils promettent se joindre aux responsables de la congrégation dans la prière pour la paix à Mbau prévue à Rome.

Notons que les prêtres venus des paroisses d’Oicha et Mabasele ont pris part à cette messe à laquelle ont également participé le chef du Secteur de Beni-Mbau, l’inspecteur provincial adjoint en charge de la territoriale et les autres autorités locales.


Publié le 20/10/2017 à 09h01min48s
Cliquez sur les boutons ci-dessous pour partager ce cintenu à vos amis