Goma : le parquet ordonne la libération de 22 militants de la LUCHA arrêtés lors d’une manifestation le 28 novembre

Les 22 militants du Mouvement du mouvement citoyen, LUCHA arrêtées en ville de Goma mardi 28 novembre dernier viennent d’être relaxés par le parquet de ladite ville. Selon Ghislain Muhiwa l’un de ces militants, leur relaxation intervient après plusieurs plaidoyers faits par les différentes organisations de défense des droits de l’homme. Aussi, ajoute-il, la justice a constaté qu’aucune charge ne pesait sur eux avant de dénoncer cette façon du régime en place pour réprimer les manifestations non violentes  des mouvements citoyens  et de l’opposition. Ainsi, il dit que  cela ne va pas les décourager dans leur lutte et demande également  à toute la population de se joindre à eux pour obtenir le retour à l’ordre constitutionnel surtout l’organisation des élections.

Précisons que certains acteurs de l’opposition don Maitre Saidi Balikwisha, arrêtés la veuille  et le  jour de la marche du rassemblement le 30 novembre dernier ont été aussi libérés ce mardi.


Publié le 06/12/2017 à 08h04min50s
Cliquez sur les boutons ci-dessous pour partager ce cintenu à vos amis