La confusion entre journée de deuil national et journée ville-morte à la base de la reprise timide des cours à Oicha

La confusion entre journée de deuil national et journée ville-morte à la base de la reprise timide des cours à Oicha

(Des élèves dans une salle de classe de l’institut d’Oicha/photo radiomotooicha)

Les cours ont timidement repris ce lundi 08 janvier dans les écoles d’Oicha en territoire de Beni après les vacances de Noel et de nouvel an. Si dans la plus part d’écoles les activités se sont déroulées normalement, par contre dans les autres, les élèves ont brillé par leur absence. Les enseignants accusent les élèves et certains parents de confondre "Journée de deuil national" et "Journée ville-morte".

Dans la plus part d’écoles, les cours ont repris normalement en dépit des faibles effectifs. C’est le cas des instituts d’Oicha, Monseigneur Kahongya, Mabalako, Mabasele, Nduani, Kalimba, Kolikoko et les écoles primaires Mamiki, Mwangaza, Muungano, Amani et l’EPA d’Oicha. Partout dans ces écoles les drapeaux étaient à berne, signe de deuil national.

Par contre, les cours n’ont pas repris dans les écoles primaires Maendeleo, Pabaota, Mbimbi, Katundwi, Bakaiku et les instituts Maendeleo, Alphajiri, Lombe et Mapendano du moins pour les écoles que nous avons visités.

Selon certains enseignants, la plus part d’élèves ont confondu "Journée de deuil national" et "Journée ville-morte". Ce que déplore l’enseignant Katembo Kalughuko de l’EPA d’Oicha. Il accuse les parents d’avoir entretenu cette confusion en refusant d’envoyer leurs enfants à l’école.

Notons tout de même que dans les autres secteurs, les activités se sont déroulées normalement. Les drapeaux étaient à berne dans les établissements et services étatiques à l’instar du bureau du territoire de Beni, l’Etat-major de la police nationale congolaise, l’Hôpital général de référence, la DGRAD et les autres régies opérationnelles en territoire de Beni.   

 


Publié le 09/01/2018 à 08h51min04s
Cliquez sur les boutons ci-dessous pour partager ce cintenu à vos amis