Beni-Territoire : Le député national KAMBALE MUSEMO Daniel demande au chef de l’état d’autoriser l’autodéfense populaire à Beni

actualites

Le 15 Novembre 2021, député national KAMBALE MUSEMO Daniel, élu du territoire de Beni, a adressé au président de la république une lettre sollicitant le renforcement de l’état de siège par des mesures spéciales. Dans sa lettre, il propose au chef de l’état d’autoriser l’autodéfense populaire pour la sauvegarde de la paix et la défense du territoire de Beni. Professeur Daniel MUSEMO s’est référé aux articles 5 et 10 de l’ordonnance-loi N° 85-035 du 03 septembre 1985 portant régime des armes et munitions de 1985.  L’article  10 de cette ordonnance-loi  prévoit que l’autorisation de détenir les armes et munitions peut aussi être accordée à des personnes dans les cas où, en raison des circonstances, le président de la République, juge nécessaire de prendre des mesures spéciales, notamment pour la sauvegarde de la paix publique ou la défense du territoire.  L’honorable Daniel MUSEMO estime que l’application de ces dispositions légales permettra aux citoyens de Beni de ne plus abandonner des villages et de se défendre devant des incursions répétitives des rebelles ADF. Il a précisé à Radio Moto Oicha que c’est  à la recherche des solutions pour la pacification de la région de Beni qu’il a adressé cette demande au chef de l’état.  

Honorable Daniel MUSEMO revient sur sa lettre adressée au chef de l’état dans cet élément

Honorable Daniel MUSEMO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *