Beni: Seul Dieu révèlera la vérité sur l’enlèvement de trois prêtres de Mbau

actualites LA UNE

Neuvième anniversaire ce mardi 19 Octobre 2021 de la disparition des 3 prêtres Assomptionnistes  de la paroisse Notre Dame des Pauvres de Mbau. A l’occasion une messe à leur mémoire y a été dite ce mardi. Le célébrant du jour, le père Thierry KAMBALE KAGHONYA Assistant Général des Augustins de l’Assomption, a indiqué que rien n’échappe à Dieu. Ce dernier finira par tout étaler et tout le monde connaitra la vérité.

C’est une assemblée hétérogène qu’on voit dans cette église paroissiale de Mbau. Des fidèles venus de tous les secteurs de la paroisse de Mbau et de paroisses voisines comme Oicha et Mabasele sont venus participer à cette messe en mémoire des Pères Anselme KAKULE WASUKUNDI, Edmond BAMUTUPE KISUGHU et Jean-Pièrre MUMBERE NDULANI. Dans son homélie, le Père Thierry KAMBALE KAGHONGYA invite l’assemblée à espérer qu’un jour tout sera mis en nu. Et le Dieu qui voit tout agira dans sa toute puissance. 

Vers la fin de l’Eucharistie, l’homme de Dieu indique qu’à l’heure qu’il est personne n’est capable de dire exactement où sont les prêtres ainsi plusieurs autres fidèles enlevés comme eux. Il faut donc prier pour que Dieu protège celui qui pourra être encore vivant dans l’espoir de le revoir un jour.

« Mon arrivée n signifie pas que je viens chercher les prêtres, non. Personnellement je les ai cherché main en vain. Je suis allé jusqu’au président Joseph KABILA, il m’a dit Mon Père moi-même je ne comprends pas. Nous n’avons que les porter dans notre prière » a déclaré l’assistant général des Augustins de l’assomption, le Révérend Père Thiery KAHONGYA. Il a au aussi demandé aux chrétiens de ne pas e culpabiliser dans cette affaire.

La célébration eucharistique s’est close à la place où sont plantés les 3 arbres mémoriaux de ces serviteurs de Dieu.

Le père Thierry avait à ses cotés 14 autres prêtres et 3diacres venus de Beni et Oicha. Rappelons que ces trois prêtres avaient été enlevés par un commando d’inconnu dans la soirée de vendredi 19Octobre 2012 alors qu’ils étaient dans le presbytère. Dès lors, aucune de leur nouvelle n’est parvenue à la communauté locale.    

                                     Stanley Muhindo et Serge TSONGO KAS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *