Bashu : 6 centres de santé ferment leurs portes à cause de l’insécurité

actualites LA UNE

Au moins 6 centres de santé ont fermé leurs portes à l’espace d’une semaine en zone de santé de Vuhovi, dans la chefferie de Bashu. C’est l’une des conséquences des récentes tueries de civils dans le village de Muthendero en groupement Isale-Bulambo ; tueries attribuées aux présumés rebelles ADF. Selon Docteur Nzanzu Malambo, médecin chef de zone de santé de Vuhovi, tous les patients et les prestataires de soins ont vidé ces structures pour se mettre à l’abri. Il redoute une flambé de cas de COVID-19 à la suite de ces mouvements de déplacées.

Au moins 6 personnes ont été tuées par armes blanches et armes à feu la nuit de mercredi au jeudi dernier 16 septembre dernier à Muthendero, village du groupement Isale-Bulambo en chefferie de Bashu.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *