Beni-Territoire-Santé: 6 enfants sur 10 qui sont nés et admis à néonatologie de l’hôpital général de référence d’Oicha sont prématurés.

actualites

Au moins 60 % des nouveaux nés admis dans le service néonatologie sont prématurés à l’hôpital général de référence d’Oicha en zone de santé d’Oicha. Ces statistiques ont été révélées par docteur DAVID MUTHAHI, pédiatre œuvrant  cet hôpital. Il l’a dit à Radio Moto Oicha le 17 novembre 2021 à l’occasion de la journée mondiale de la prématurité. Il cite parmi les causes majeures les stress causés par la situation sécuritaire. A coté  des Stress, ce médecin pédiatre cite aussi les travaux lourds comme facteurs favorisant le taux élevé des prématurés à Oicha. « Quand nous essayons d’analyser, nous trouvons parmi tous les nouveaux nés que nous recevons en néonatologie 60% ce sont des prématurés. C’est un problème à n’est pas négliger ici à Oicha. La première cause c’est parce que nombreuses femmes ici tombent souvent grosse et cela plusieurs fois, et normalement à partir de la 6eme grossesse on s’attend à une grossesse à haut risque. Deuxième cause c’est le stress, dans cette partie du pays, les femmes sont stressées suite à la guerre qui a fait beaucoup de victimes ici. Elles se déplacent chaque soir pour se mettre à l’abri et ces mouvements des vas et viens les bouleversent », indique  docteur DAVID MUTHAHI, médecin pédiatre de l’hôpital général de référence d’Oicha au Nord Kivu.

Pour prévenir cette situation, ce pédiatre insiste sur la consultation d’un spécialiste dès la conception d’une grossesse.  Cela peut, selon lui, diminuer les risques des naissances prématurées dans cette zone trouble.

Ce professionnel de la santé, note tout de même que d’autres causes de la prématurité sont génétiques et n’ont pas des préventions.

Selon l’UNICEF, chaque année 96 000 enfants meurent en République Démocratique du congo avant d’atteindre un mois.

Edwige RUHANGA.

                                                                                    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *