Oicha : entre 12 et 17 ans, plusieurs enfants ayant abandonné les études voient leur avenir gâché

actualites LA UNE

De nombreux rêves des enfants du territoire de Beni sont déjà brisés à cause de la guerre. Ils sont nombreux dans les rues de Oicha, des enfants dont l’âge varie entre  15 et 17 ans qui ont déjà abandonnés leurs études avant d’obtenir le diplôme. Certains se sont vu obligés d’abandonner après les massacres de leurs parents, d’autres l’ont été à cause de la pauvreté extrême due à la guerre imposée à leurs familles par les rebelles ougandais ADF. Des jeunes filles et garçons qui auraient pu devenirs ingénieurs informaticiens,  enseignants infirmiers et infirmières. Mais, Hélas, la guerre a gâché leurs avenirs. Certains d’entre eux sont au micro de Wynie Lusenge et Marie Wakaza.

Télécharger ce vox pop ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *