Territoire de Beni: « Les études restent la clé pour le future », dit un prêtre lors d’une messe d’ouverture de l’année scolaire 2021-2022

actualites Education LA UNE

« Malgré le moment difficile que traverse notre région, restez attacher et concentrez-vous aux études. » C’est le message du P. Déogratias BUTANA aux écoliers et élèves des écoles catholiques du secteur KISIKI à MAYMOYA. C’était à l’occasion de la messe d’ouverture d’année 2021-2022 qui a été dite à Maymoya (13km au nord de Oicha chef-lieu du territoire de Beni).

Signalons avant tout que la messe se tient dans une chapelle au quartier Butembo à l’ouest de l’agglomération parce que l’église sectoriel n’est plus fréquentée car se trouvant dans un endroit moins rassurant de cela plusieurs mois. Apprenants et enseignants des écoles primaire KISIKI, MUDOLE ainsi que l’institut KISIKI sont rassemblés pour la célébration.  Le célébrant indique que c’est au nom de la foi que l’Eglise prévoit de célébration de ce genre à chaque début de l’année. Le révérend Père BUTANA revient sur la situation que traverse cette agglomération à particulier, qui selon lui a causé une grande souffrance à la communauté. En tout, il faut se confier à Dieu qui est le seul bon protecteur. « Tous, nous connaissons la situation que nous traversons ici chez-nous à Maymoya-Kisiki. Nous avons tant souffert. Mais malgré cette situation de souffrance atroce, de déplacement de chaque jour, nous devons garder espoir en Dieu, car c’est notre Protecteur », exhorte le serviteur de Dieu.   

 Il a demandé à l’assemblée de prier afin que Dieu enlève en nous la peur et nous éloigne des conséquences de cette peur. C’est ainsi qu’à l’occasion, il interpella les apprenants et leurs enseignants. Pour lui, les études restent la seule clé pour le monde avenir.  « Malgré la situation, nous devons étudier parce que ces études nous  aideront à ouvrir notre intelligence et nous ouvrir au monde. Malgré la détérioration de la situation, concentrez-vous, étudiez car nous ne savons pas l’avenir. Dans les 20 ans avenir c’est vous qui serez des adultes de ce temps là. Et pour mieux vous préparer aux responsabilités qui vous attendent, vous devez étudier », insiste le Révérend Père Deogratias BUTANA de la paroisse Saint-Esprit d’Oicha.    

Aux enseignants, il a exhorté à bien préparer leurs leçons en sachant qu’ils préparent, a travers ces apprenants, ce que sera le Congo de demain. Précisons qu’il s’agit trois écoles qui fonctionnent encore dans ce coin dans le réseau catholique. Deux autres sont déjà délocalisées pour Oicha, chef-lieu du territoire de Beni.

Stanley MUHINDO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *