Mbau-Oicha: Aucun monde meilleur sans pardon dit l’Evêque du diocèse de Butembo-Beni

actualites LA UNE Religion

La communauté de Beni devra apprendre à pardonner à ses persécuteurs, l’invitation est celle de l’Evêque du diocèse de Butembo-Beni. Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech l’a lancé ce dimanche 05 décembre à Mbau et à Oicha au cours de messes qu’il a présidé dans les deux paroisses.  

Le pasteur de Butembo-Beni est revenu sur cet aspect dans son message aux fidèles alors qu’il venait de le dire dans son homélie que préparer le chemin du Seigneur c’est aussi pardonner et être pardonné. Monseigneur SIKULI PALUKU a indiqué que cela passe par ne pas faire à l’autre ce qu’on ne veut pas que les autres fassent à soi. « Efforçons-nous à pardonner à tous ceux qui font le mal par ce qu’il ne savent pas ce qu’ils font. Un jour, devant l’Eternel, chacun de nous répondra de ses actes, le mal qu’il a commis contre ses frères sur la terre », a déclaré l’Ordinaire du lieu.   

Il reconnait que le pardon n’a jamais été facile pour les humains. Mais le pardon c’est l’amour et le monde ne sera sauvé que par l’amour et par le pardon, a dit l’Evêque de Butembo-Beni. « Pour nous humain, il est difficile. Mais par la grâce nous pouvons y parvenir nous aussi. J’ai ne pas dit que nous oublions tout ce qui sévit, mais prions afin que cela cesse », a poursuivi Msgr SIKULI PALUKU.

A la fin, Monseigneur SIKULI PALUKU a invité  tous les fidèles à la prière qui est la seule arme efficace pour tout chrétien. C’était aussi le moment d’appeler la communauté chrétienne à demeurer dans l’espérance, l’amour et la foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *