Oicha: les écoles prennent des mesures pour prévenir tout danger des engins explosifs

actualites LA UNE

Découverte d’engins explosifs dans certains endroits de Oicha et environs, les chefs d’établissements scolaires ont déjà pris de précautions pour faire face à toute éventualité. Rencontré ce mardi 11 janvier 2022, préfets et directeurs affirment prendre la menace au sérieux, la vigilance est démise et les techniques d’alerte ont été réactualisées.

A l’EP MAMIKI à l’Est de la commune de Oicha, le directeur affirme que la sensibilisation se fait à la parade matinale. Monsieur MUHINDO KISWAHILI Jean nous confirme que écoliers et enseignants, chacun sait déjà ce qu’il a faire afin de se protéger et protéger les autres. « A la parade matinale et après l’hymne national, nous avons entretenu les élèves pour leur expliquer qu’il est actuellement dangereux de ramasser ou approcher  des objets dont on ne maitrise pas la constitution ou la provenance. Nous avons aussi  demandé aux enseignants de venir avant le temps pour vérifier chacun sa classe et les environs avant même que les apprenant n’arrivent », a laissé attendre le directeur de l’EP MAMIKI, monsieur MUHINDO KISWAHILI.     

Outre de ces mesures qui sont communes à presque toutes les institutions, l’EP NZANZA, une écoles protestantes de la CBCA située au Nord-est de Oicha, a aussi interdit le passage des étrangers dans la cour scolaire surtout pendant les heures de cours. Monsieur KAMBALE KIRONA’MWATSI, son directeur nous a clairement dit que tout visiteur doit avant tout s’adresser à la réception. « Comme mesure barrière, nous avons barré l’entrée pour les externes. Et si c’est une personne qui vient chez-nous, il n’a pas droit de voir qui que ce soit avant qu’il ne soit autorisée par le bureau. On est strict là-dessus, même pour les parents qui viennent entretenir leurs enfants à l’école», précise-t-il.   

Stanley MUHINDO & NGANGA Victor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *